Bedelire.fr » Gérer son foyer » Sablage : que faut-il savoir ?

Sablage : que faut-il savoir ?

Le sablage est un procédé industriel de nettoyage. En effet, bon nombres d’industries font recours à cette technique. Le sablage est utilisé pour les ravalements de façade ainsi que pour nettoyer les grandes surfaces. Il consiste à projeter, à grande vitesse, un abrasif puissant sur l’espace ou le matériel à récurer. L’équipement du sablage nécessite l’utilisation de compresseurs pour produire de l’air comprimé.

Les différentes applications du sablage

L’aspersion d’abrasifs à grande vitesse a pour effet de :

  • Décaper : c’est-à-dire enlever rapidement et avec précision différents revêtements (peinture ou vernis par exemple).
  • Détartrer : retirer toute trace de tarte provoquée notamment par la rouille ou bien la corrosion.
  • Ébavurer : ce qui signifie débarrasser de toutes les bavures d’un métal sans détériorer le matériau qui subit la projection.
  • Dépolir : particulièrement des glaces ou du verre.
  • Graver du verre : permet d’écrire ou de dessiner en effectuant des gravures fines et délicates sur du verre, tels que des logos ou des noms sur des pierres tombales.
  • Nettoyer : récurer et dégraisser toute sorte de surface.

Quel matériel utiliser lors du sablage ?

Des cabines de sablage sont utilisées et sont adaptées à toutes les applications. Il y a aussi la possibilité de créer des cabines de sablage, robotisées ou non et spécifiques à chaque utilisation.

Lors du traitement d’une pièce de grande taille :

La projection s’effectue à jet libre, la personne qui s’occupe du sablage (le sableur) doit porter un casque à ventilation et une combinaison de protection, afin de se protéger des résidus engendrés par cette opération.

Lors du traitement d’une pièce de petite ou de moyenne taille :

Dans ce cas là , le projet se fait en cabine à manche. La cabine est généralement dotée d’une installation de recyclage de l’abrasif. Cette technique facilite le travail et permet de le faire confortablement en contenant l’abrasif utilisé et les résidus engendrés dans la machine.

Le sablage : pour quels types de façades ?

La façade à sabler doit être conçue d’un matériau dur et qui peut résister à une projection d’abrasifs puissants. Dans le cas contraire, où le matériau est perméable et fragile, des dommages apparaîtront plus ou moins rapidement. C’est pourquoi, il est conseillé de procéder à la réparation ou au raccommodage d’éventuels dégâts, au préalable de toute opération de sablage.

Prix d’un sablage :

Les prix varient selon la surface ou le matériau qu’on désire sabler et aussi selon le type de sablage. A titre d’exemple, pour le sablage de façades, les prix se situent entre 45 et 75 €; le mètre carré. Le sablage des volets en bois coûtent entre 20 et 50 €; le mètre carré.

Les articles dispo :