Bedelire.fr » Démarches administratives » Quelles sont les conditions nécessaires permettant de toucher un salaire au chômage ?

Quelles sont les conditions nécessaires permettant de toucher un salaire au chômage ?

Vous travaillez en France et vous avez peur de perdre votre emploi ? Vous voulez savoir combien vous pourriez toucher comme salaire si vous tombez dans le chômage ? Sachez alors qu’il faut respecter certaines conditions donnant accès à ce droit, cet article portera alors sur ces conditions et sur la méthode de calcul de ce salaire.

Qui sont les personnes touchées par le salaire de chômage ?

Les allocations de chômage en France sont appelées Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), littéralement une « allocation pour vous aider à retourner au travail« . Les employés en France doivent remplir certaines conditions pour recevoir ces avantages pendant qu’ils recherchent du travail :

  • Ils doivent être plus jeunes que l’âge légal de la retraite.
  • Ils ne devraient pas avoir quitté volontairement leur emploi ou avoir été licenciés pour inconduite.
  • Ils ont payé des cotisations d’assurance pour au moins 88 jours (ou quatre mois) de travail au cours des 28 derniers mois précédant leur chômage.
  • Ils doivent être disponibles pour travailler et capables de travailler.
  • Les résidents étrangers ont également besoin d’un permis de séjour valide.

Chaque demandeur d’emploi doit s’inscrire à Pôle emploi et l’informer chaque mois de son statut professionnel. Pour s’inscrire à Pôle emploi, il doit trouver leur bureau local et les contacter en ligne ou y aller en personne, idéalement au plus tard un jour après la fin de leur emploi. Les demandeurs d’emploi inscrits à l’ARE doivent généralement fournir les documents suivants:

  • Un CV à jour.
  • Preuve de leurs qualifications et de leur expérience professionnelle.
  • Leur carte vitale (carte de sécurité sociale).
  • Coordonnées bancaires actuelles.

salaire au chômage

Comment se calcule le salaire au chômage ?

L’allocation de retour au travail garantit un revenu de remplacement aux salariés éligibles qui ont été involontairement privés d’emploi.

Les taux « ARE » sont calculés en partie sur la base d’un salaire de référence journalier (SJR). Le salaire de référence est basé sur les gains bruts soumis à cotisations au cours des 12 mois civils précédant le dernier jour de travail rémunéré (période de référence de calcul / « PRC »), dans la limite de 4 fois le plafond mensuel de sécurité sociale (13 244 €;). Il est calculé comme suit:

* Le facteur de pondération de 1,4 ou 7/5 est utilisé pour convertir le nombre de jours travaillés en jours calendaires.

SJR = Salaire de référence / Nombre de jours travaillés pendant la période de référence du calcul X 1,4 *)

Le taux journalier ARE est égal ou plus élevé des montants suivants:

40,4% du SJR + un montant fixe (11,92 €;)

57% de la SJR

Ce montant ne peut être inférieur à 29,06 €; ou supérieur à 75% du SJR.

toucher un salaire au chômage

La question de l’allocation chômage et du portage salarial

Ce sont généralement les salariés qui envisagent une reconversion professionnelle qui sont confrontés à une telle situation. Ils peuvent ainsi se questionner sur l’éventuel cumul de l’allocation chômage, le site societe-portage.fr vous aide à calculer vos indemnités Pôle Emploi et vous pourrez enfin y voir un peu plus clair, car il est toujours complexe de jongler avec l’administration française.

  • Vous avez tous les avantages sociaux dédiés aux salariés et c’est aussi le cas pour l’assurance chômage.
  • Certaines conditions permettent de cumuler les allocations avec votre revenu dédié au portage salarial.
  • Vous êtes invité à signer un contrat de travail qui mentionne toutes les conditions pour que le cumul soit validé.
  • Il faut généralement cumuler 610 heures d’activité pendant les 28 derniers mois.
  • Vous devez bien sûr être inscrit comme demandeur d’emploi.

Vous pouvez effectuer une demande pour l’allocation chômage auprès de Pôle Emploi à la fin de votre mission en portage salarial.

Un autre cumul est tout à fait possible

Si vous respectez toutes les conditions, vous pouvez cumuler les avantages pendant quelques semaines. Par exemple les missions en portage salarial sont compatibles avec l’aide pour le Retour à l’Emploi. Si vous êtes novice dans ce secteur, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un expert, il pourra vous épauler dans toutes les démarches et surtout vous orienter dans la bonne direction, cela vous évitera de vous perdre dans les méandres des formalités.

Grâce à ces indications, vous pourrez être certain que le cumul sera possible entre les avantages sociaux et le portage salarial. Un simulateur pourrait aussi être intéressant pour définir le salaire mensuel ainsi que les allocations disponibles, mais elles sont tout à fait compatibles avec cette solution de portage salarial. Vous savez désormais que les cumuls sont à envisager afin d’améliorer votre quotidien et votre retour à l’emploi.